ce site est en construction

CONSCIENCE DES SENS

PLAN SUPERIEUR

LE VERITABLE AMOUR
L’Amour est Dieu.
L’Amour est la félicité. Il est l’Energie Créatrice qui purifie tout, guérit tout et transcende toute imperfection.
L’Amour est inépuisable, imperturbable, indestructible. Il pardonne tout et donne éternellement.
L’Amour est la jeunesse éternelle. Il est l’Esprit de Dieu, le Moi Supérieur, l’héritage divin de chaque être humain.
L’Amour donne la vie, le mouvement et l’être à la création toute entière. Mais, il ne se manifeste pas pleinement en l’homme lorsque celui-ci est asservi par le pouvoir éphémère de la conscience des sens (ego). Les énergies créatrices de cette conscience agissent dans l’ensemble de l’âme relative[1] et ceci le sépare de son unité avec l’Amour parfait.

Si l’homme souhaite exprimer le véritable Amour il doit indubitablement accomplir sa transcendance, c’est-à-dire annuler le pouvoir du bien et du mal en lui-même. C’est uniquement à cette condition que l’énergie pure de l’Amour peut illuminer son âme relative.
L’Amour est la révélation du Soi de Dieu en nous-mêmes et cela n’a rien à voir avec les sentiments que les hommes et les femmes éprouvent lorsque ceux-ci sont assujettis par l’ego. Ces sentiments sont le reflet de la polarisation des énergies attractive et répulsive qui animent notre corps. L’Amour n’est pas le sujet de la sexualité. Cette dernière est un acte naturel (l’instinct de procréation) qui permet à la vie de se reproduire dans le règne végétal, animal et humain.


L’homme perturba cette fonction procréatrice lorsqu’il s’identifia à la conscience de l’ego. Il décupla son activité par des pensées de convoitise du plaisir physique. Hélas ces tendances égoïstes, passionnelles et corruptibles engendrent des problèmes sexuels et sentimentaux de plus en plus compliqués et pervertis. Tous ceux qui ne contrôlent pas ces tendances finissent par être victimes de graves troubles psychiques, physiques et matériels. Le mauvais usage de la force sexuelle peut conduire l’individu à de sérieux problème de santé.


Les sensations que l’homme éprouve au cours de l’acte sexuel ne sont que des pulsions vibratoires plus ou moins intenses. Elles sont produites par la combinaison des forces positive, négative et vitale qui circulent dans l’organisme. Ces forces conscientes et inconscientes mettent en activité le processus de procréation et provoquent dans les organes génitaux une excitation vibratoire. Ces pulsions se répandent essentiellement dans les extrémités des nerfs sympathiques, spinaux et cérébraux. La connexion de ces forces est capable de stimuler tout l’organisme jusqu’à la phase finale du cycle reproductif.


Les êtres humains se sont laissé aveugler par ces pulsions sensitives inhérentes à la force procréatrice de la vie. Ils ont cru à tort que ces pulsions attractives et répulsives étaient de l’Amour. C’est ainsi que notre monde s’est développé. Cette méprise conduit les hommes à romancer inlassablement sur le sujet. Ils imaginent de nombreuses histoires d’amour qui, en réalité, n’en sont pas.
Comme l’homme est toujours dans la sphère inférieure (des sens), il ne peut pas encore exprimer le véritable amour. De ce fait lorsque deux êtres humains s’attirent mutuellement, il s’agit simplement d’une attirance sexuelle ou karmique. Cette attraction provoque immédiatement dans leur inconscient des émotions attractives et un désir charnel. La plupart du temps ce désir sexuel est masqué par une simulation de pensées d’amour. Mais ceci disparaît très rapidement après le désir sexuel assouvi, où il développe dans la structure mentale et vitale des intéressés une histoire sentimentale ou passionnelle que l’on nommera amour. Mais ce déroulement est simplement une union sentimentale ou physique. Elle n’est jamais vécue sans problème et sans souffrance à l’épreuve du temps, puisqu’il n’y a pas de véritable Amour. Le maître de cette union est la conscience concupiscente de l’ego.


“Les hommes et les femmes luxurieux ne sont que des créatures de l’egoïsme luxurieux. Ils ne peuvent être unis entre eux ni à Dieu” (Evangile du Verseau).


Aujourd’hui beaucoup d’hommes et de femmes ont bâti un empire basé sur la sexualité. Cet état de conscience sexuelle est extrêmement néfaste pour l’ensemble de l’humanité. Toutes ces formes-pensées et formes-images sont génératrices dans l’inconscient universel et individuel. Les plus faibles subissent leurs influences, ils deviennent à leur tour sujets et créateurs et dégradent de plus en plus leur structure mentale, vitale et intellectuelle. Ils ne sont que des marionnettes déséquilibrées par ces énergies sexuelles qui opèrent spontanément en eux. Quel triste sort pour toutes ces personnes qui pensent que le bonheur peut se trouver à travers toutes ces expériences, et en changeant très souvent de partenaires.
. “...Mais le corps n’est pas pour l’inconduite. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps” “...Mais celui qui se livre à l’inconduite pèche contre son propre corps” (1 Corinthiens 6-13 et 6-18).


Pour être éternellement consacrés par l’Amour, nous devons réintégrer notre nature spirituelle, aimer en Esprit la conscience de Dieu ou Moi Supérieur en chacun de nous. Mais hélas, tant que les êtres humains demeurent dans la conscience des sens, la Conscience Supérieure ne se révèle pas en eux-mêmes.
La véritable union c’est d’aimer la présence de Dieu l’un dans l’autre, chacun est ainsi uni à Dieu en lui et à Dieu en elle.
“L’Amour est le pouvoir de Dieu qui lie deux âmes pour n’en faire qu’une” (Evangile du Verseau).


L’Amour parfait se manifeste dans le coeur des êtres gouvervés par le Moi Supérieur. Lorsqu’une personne l’exprime envers une autre, elle sanctifie son corps vital. Cette grâce divine la libère peu à peu de la servitude de l'ego, ce qui lui permet de réaliser sa transcendance.
Au coeur de la conscience des sens ou inférieur les hommes confondent l’Ame parfaite et l’âme relative. L’Ame parfaite est le Soi de l’Esprit de Dieu incarné en chaque être humain. L’âme relative est la conscience de l’ego.
L’Ame parfaite a le pouvoir sur la matière mais, pour qu’Elle se manifeste en l’homme, il faut que celui-ci s’unisse avec son omniscience.
Tandis que l’âme relative est sujette de la matière par la loi de cause => effet. Ces deux forces créatrices assujettissent l’ensemble de notre organisme et nous obligent à vivre tout ce que nous pensons, désirons et croyons.
Il faudra encore beaucoup de temps avant que l’homme et la femme apprennent à s’aimer en vérité.
C’est dans l’union des deux Ames que nous trouvons le lien du Mariage, en Vérité. La seule union existante est sanctifiée par Dieu. Cela signifie que l’Esprit de Dieu s’est uni avec Lui-même dans l’homme et la femme, pour ne former qu’une seule Ame, qu’un seul esprit et qu’un seul corps. C’est le Mariage spirituel.
“Quand deux êtres sont liés d’amour, ils n’ont pas de pensées de concupiscence, la femme ne peut quitter l’homme et l’homme n’a aucun désir de répudier sa femme” (Evangile du Verseau).
Tout autre union n’est qu’un lien physique sous le coût de la loi karmique, c’est un mariage charnel qui n’est pas reconnu par Dieu.
“Les hommes ne peuvent pas lier deux âmes par une loi” (Evangile du Verseau)

[1] Ce qui gouverne le psychique et le physique.

EXTRAIT D'UN PASSAGE DE CE LIVRE QUE J'AVAIS ECRIT ET PUBLIE EN 1995 A LOS ANGELES